Sofiane - Paroles de la chanson I.R.F


(Voluptyk)
Check, han
One shot, check
Han

Le ciel sur l’emblème de ma maison, en dix siècles, on mesure la fracture (Ouais)
La famille, la devise, le blason, on inquiète, on rassure, on facture
Triste comme un verset Corinthien, comme un million de morts Indiens
Rien ne dépassera le solstice, on maçonne, on construit, on maintient
Sous la luna, le sol est rougi (Ouais), toute la loge est remplie de bougies
Mais quelque chose est vivant sous la neige, les deux Testaments n’ont pas tout dit
Et j’ai des regrets vieux comme dix Babel, d’autres de la taille de Michael
À la faveur de l’obscurité, quelques-uns m’ont trahi mais pas elle
Parlons-en entre ceux qui vivent cette vie comme un siècle de disette
De c’qui est bon sur les arbres, Matthieu, chapitre 7, verset 17
J’y pense sur les hauteurs de Gizeh (Ouais), le front est posé sur le plateau (Ouais)
Ne vous en déplaise, mais mon Seigneur n’a que faire de titres et de châteaux
Dis-leur que j’ai tout manigancé, mes plans sont noircis comme la vertu
Le tout faire des ronds dans mes pensées, coincé dans la salle n’est pas perdu
C’est dur comme un gosse qu’on a vu partir, c’est mille coups de couteau dans mille artères
Ce soir, Père Castor raconte une histoire qui pourrait faire pleurer un milliardaire
Mon premier n’est ni contre ni pour, mon second n’attendra pas Kippour
Mon troisième a le regard illuminé, mon todos n’a jamais revu l’jour
Et mi casa, c’est pas tu casa, j’m’en rappelle quand j’montais le Barça
De quand ils ont vu plein d’sang partout, quand ils ont crié : « Tout mais pas ça »


Paroles de la chanson I.R.F
 

 
La Direction (2021)
new lyrics
on-lyrics chart
Sofiane lyrics are property and copyright of their owners. "I.R.F" lyrics provided for educational purposes and personal use only.