Soso Maness - Paroles de Bilal


(Skenawin music)

Salem, moi, c’est Bilal, vingt-deux ans, né en Afrique
J’suis l’aîné de ma famille, j’ai grandi dans une zone à risques
Comme tous les jeunes, j’aime bien le rap et le foot avec les potes
Et quand je suis sur Insta, j’rêve d’un départ en Europe
C’est décidé, j’vais changer ma vie, changer ma destinée
J’ai rendez-vous ce soir avec un passeur chevronné
J’ai rangé mon sac le début du reste de ma vie
Sur moi, j’ai mon portable, une gourde et mes économies
Rendez-vous à la gare à vingt-deux heures pétantes
J’ai embrassé ma mère et on a prié tous ensemble
J’embarque dans un camion direction Tripoli
J’préfère mourir là-bas que continuer à vivre ici

Éclairé par la lune, j’ai peur
J’ai quitté ma famille, mes rêves en tête
La cruauté de l’homme à l’égard de mon être
J’ai affronté le silence et les tempêtes
Éclairé par la lune, j’ai peur
J’ai quitté ma famille, mes rêves en tête
La cruauté de l’homme à l’égard de mon être
J’ai affronté le silence et les tempêtes

Ça fait plus de deux jours qu’on roule non stop dans le désert
Le jour, le soleil brûle, la nuit, c’est le froid qui t’enterre
Sur la route, je vois des corps de morts, de familles toutes entières
Abandonnées par les passeurs, à la merci du désert
J’ai vu la cruauté de l’homme pour un billet de plus
Se prennent pour Dieu, décident ou pas d’mener au terminus
Mais grâce à Dieu, nous y sommes, nous voilà à Tripoli
Mais à peine arrivé, j’suis intercepté par une milice
Qui me dépouille aussi vite le peu d’affaires qui me reste
Coup de crosse d’AK-47 pour tous ceux qui rouspètent
Et là, me voilà menotté, dans un camion embarqué
Et je n’sais pas pour quelle raison on m’a mené en prison

Éclairé par la lune, j’ai peur
J’ai quitté ma famille, mes rêves en tête
La cruauté de l’homme à l’égard de mon être
J’ai affronté le silence et les tempêtes
Éclairé par la lune, j’ai peur
J’ai quitté ma famille, mes rêves en tête
La cruauté de l’homme à l’égard de mon être
J’ai affronté le silence et les tempêtes

Ça fait déjà des mois qu’on est entassés ici
Entre la torture et les viols, sans oublier les homicides
Mon Dieu, la Lybie, c’est l’enfer, sortez-moi de là
Qu’est-ce que j’donnerais pour voir ma terre et prendre ma mère dans mes bras
Suite à une action politique, nous voilà tous enfin libres
Et comme j’ai qu’une idée en tête, j’fonce trouver un passeur sur la digue
J’lui donne le peu qu’il me reste pour monter à son bord
Il accepte et j’me dis : « Bilal, encore un dernier effort »
Sur le bateau, personne parle, beaucoup font des prières
On a tous un proche disparu dans les entrailles de la mer
Et je vois la côte lybienne de plus en plus s’éloigner
Et au bout de ce chemin, quelle sera ma destinée ?

Éclairé par la lune, j’ai peur
J’ai quitté ma famille, mes rêves en tête
La cruauté de l’homme à l’égard de mon être
J’ai affronté le silence et les tempêtes
Éclairé par la lune, j’ai peur
J’ai quitté ma famille, mes rêves en tête
La cruauté de l’homme à l’égard de mon être
J’ai affronté le silence et les tempêtes


Paroles de Bilal
Album "Mistral" (2020)
 

 
Soso Maness lyrics are property and copyright of their owners. "Bilal" lyrics provided for educational purposes and personal use only.